Tondo avec une peinture de Scanreigh

500,00 

Tondo avec une peinture de Scanreigh

500,00 

Livre accompagné d’une œuvre de Scanreigh
64 pages – 20 x 20 cm

Voir les œuvres

Catégories : ,

reliure dos carré, collée ; sur-couverture avec rabats
imprimé en France par Allais – 44115 Basse-Goulaine sur les papiers Munken Print White 1,8 115g pour l’intérieur ; Wight, Keaykolour Antique Bleu de Sèvres 300 g pour la couverture et Modigliani Neve 320 g pour la sur-couverture
composition et mise en page Esdée
ISBN 978-2-9583558-8-3

Solange Clouvel, dans son nouveau texte Tournez, manèges ! invite ici le lecteur à faire quelques tours de carrousel avec les tondos de ce peintre…

extrait :

” Les paris sont ouverts !
Question vieille comme le monde. Au moins depuis Ulysse et Palamède ; depuis aussi les traités techniques d’Oppien de Corycos. Mais question toujours d’actualité : il n’y a qu’à regarder de près certains tondos de Jean-Marc Scanreigh, tel le Jeune Toréador éberlué au centre du ruedo, de la piste de sable mordoré au milieu de l’arène. Bien malin qui arriverait à trancher, à désigner le vainqueur : serait-ce le taureau écumant ou bien le matador ?
Profitant de la jeunesse et de l’inexpérience du torero, l’animal a-t-il pris la poudre d’escampette dans un tourbillon de sable, telle l’apothéose de Romulus disparaissant dans un nuage durant un orage ? L’ a-t-il auparavant, tel un peón facétieux, couvert de ridicule et fait rougir jusqu’aux oreilles, en lui plantant sur le crâne, inversion des rôles, des banderilles, lui donnant l’air d’une risible pelote à épingles ? A-t-il auparavant, devant tous les toreristas, fait choir sa montera, sa toque noire, et sa coleta, sa queue de cheval postiche, et a-t-il déchiqueté son traje de luces, son habit de lumière ? “

Lire un extrait

Voir les œuvres pour la souscription

Informations complémentaires

Poids 900 kg
Dimensions 23 × 23 × 6 cm